Ligne de granulation/régénération monovis


MiReC130™

MiTeCh85™

MiTeCh130™

MiTeCh180™

Les extrudeuses monovis MiReC™ et MiTeCh™ utilisent des vis d’extrusion mono pièce construites en acier au chrome CrMo (avec traitement thermique de nitruration) ou pourvues d’un revêtement en alliage anti-usure et/ou anticorrosion selon le matériau plastique traité. Les cylindres d’extrusion, construits en deux pièces, ont un rapport L/D différent selon le processus de production auquel ils sont destinés ; ils peuvent être thermo régulés à air, en utilisant des électro-ventilateurs, ou bien à eau/huile à l’aide d’une centrale de thermorégulation adéquate. Les matériaux de base pour la construction des cylindres sont des aciers spéciaux au chrome CrMo, soumis à des traitements thermiques de nitruration, ou des aciers bimétalliques avec des revêtements en alliage anti-usure et/ou anticorrosion atteignant jusqu’à 3 mm d’épaisseur.

Pour la série MiTeCh™, une solution spéciale (adoptée sur les bouches d’alimentation refroidies à l’eau avec la possibilité de contrôle de la température dans la zone de refroidissement) garantit une augmentation de la production de l’ordre de 15%-20% par rapport aux machines traditionnelles du même type.

Les installations monovis de granulation, régénération et mélange peuvent être fournies avec un système d’alimentation forcée (pour les matériaux ayant une densité apparente entre 0,05 kg/dm3 et 0,35 kg/dm3) ou des systèmes de dosage volumétriques et/ou gravimétriques pour les matériaux de densité supérieure.

Pour les produits à densité apparente très basse, entre 0,010 kg/dm3 et 0,08 kg/dm3 (filés, produits expansés, tissus-non-tissus, etc.), on utilise des systèmes spéciaux d’alimentation/compactage à haute productivité pourvus d’un système autonome de refroidissement.

En ce qui concerne la typologie du thermoplastique traité, on peut utiliser différents systèmes pour la production des grains : a) avec coupe en tête à eau à immersion totale ou avec bague de distribution externe, b) avec coupe en tête à air c) avec système spaghetti, cuve de refroidissement et cisaille à lame en ligne.

Pour la régénération des matériaux provenant d’installations de lavage, on utilise des extrudeuses particulières avec des rapports L/D atteignant 54 DD pourvus de systèmes multiples de dégazage (deux ou trois) pour un déversement total des solvants, des monomères et surtout pour l’élimination de l’humidité résiduelle encore présente dans le matériau à grenailler (humidité d’environ 7% ÷ 8%).

Pour la régénération des matériaux polyamidiques, polyesters ou styréniques, on utilise des extrudeuses avec des rapports L/D de 41 DD et un système de dégazage simple, à rendement élevé, positionné latéralement.